A la découverte du cacao...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nom scientifique : Theobroma cacao

Classification botanique : famille des sterculiacées ( Sterculiaceae )

 

 

 

 

 

Description botanique :

Originaire d'Amérique centrale et du Sud et domestiqué il y a plus de 3 000 ans, le cacaoyer est un arbre de sous-vois, à feuilles persistantes, mesurant entre 10 et 15 m de haut à l'état sauvage.

Ses fruits, appelés cabosses" sont des baies allongées dont la taille varie entre 15 et 20 cm. A l'intérieur de la coque se trouvent de nombreuses graines disposées en épi et couvertes d'une délicieuse chair blanche : les fèves. Celles-ci sont notamment utilisées pour la fabrication du chocolat et du beurre de cacao.

ème

En Guyane, le cacao a fait l'objet d'une importante culture dans les débuts de la colonisation du territoire et jusqu'au 18ème siècle.

On en retrouve toujours des plants sur la plupart des anciennes habitations (exploitations agricoles) coloniales.

 

Composition :

Les Mayas et les Aztèques appelaient le cacao « nourriture des dieux » ! D'où certainement son nom scientifique en latin : Theobroma Cacao !

Aujourd'hui il fait partie des « superaliments » (dont le contenu nutritionnel a des effets bénéfiques pour l'organisme supérieurs à d'autres aliments),

Et pour cause :

Au-delà de constituer la matière première du chocolat, apprécié dans le monde entier, le cacao recèle une mine de composants bénéfiques pour la santé :

  • Magnésium en quantité :

    • antistress,

    • anti-fatigue,

    • régulateur du transit intestinal...

  • Antioxydants :

    Les fèves de cacao sont l'un des aliments naturels les plus riches en flavonoïdes, qui :

    • empêchent le vieillissement cellulaire,

    • réduisent les risques de maladies cardio-vasculaires en renforçant la résistance des vaisseaux sanguins

    • anti-inflammatoires,

    • Anti-allergiques,

    • abaissent le niveau de mauvais cholestérol,

    • bloquent l'absorption des sucres (effet amaigrissant).

  • Fer :

    • Permet la fabrication de l'hémoglobine chargée du transport de l'oxygène dans les vaisseaux sanguins et du bon fonctionnement musculaire.

  • Théobromine :

    Constituant propre au cacao et contenu en grande quantité dans les fèves crues ::

    • vasodilatateur,

    • cardio stimulant,

    • diurétique,

    • antitussif naturel puissant,

    • augmente le taux de bon cholestérol.

  • Absence de gluten :

    • très digeste.

Le cacao cru n'a pas encore tout-à-fait le goût de chocolat, mais un arôme particulier, très agréable, avec une dose d'amertume... Les fèves se grignotent aussi facilement que n'importe quel fruit sec... Alors pour faire le plein d'énergie, n'hésitez pas à vous en faire des petites cures !

 

A noter qu'en raison de leur forte concentration en principes actifs, Il est recommandé de manger au maximum 10 fèves par jour. Par ailleurs, Les femmes enceintes doivent éviter d'en consommer, ainsi que les personnes qui souffrent d'hypotension ou qui prennent des anti-coagulants.

 

Pour information, une fois torréfié et transformé en chocolat, le cacao perdrait la moitié de ses propriétés médicinales...

 

Les fèves que je vous propose proviennent de plants de la propriété de mes parents, issus des anciennes plantations de « l'Habitation » (exploitation) Jésuite Loyola à Rémire-montjoly !

 

Après les avoir récoltées, je les laisse fermenter selon un processus traditionnel qui leur permet de développer leur arôme, avant de procéder au séchage.

 

___________________________________

Liens :

Magnésium : http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/oligotherapie/nu_7160_magnesium_anti_stress_naturel.htm

Flavonoïdes – antioxydants :http://www.encyclo-ecolo.com/Flavonoïdes

Fer :http://www.vegetarisme.fr/comment-devenir-vegetarien/alimentation-equilibree/fer/ (j'ai choisi cet article parcequ'il fait la différence entre le fer contenu dans les végétaux et le fer contenu dans les produits animaux :

Théobromine :http://lemondeetnous.cafe-sciences.org/2014/04/chocolat-bon-ou-mauvais-tout-depend-lequel-et-pour-qui/

 

Cacao :www.doctissimo.fr